Remdesivir: "C'est prometteur, mais il faudra l'utiliser dans un arsenal thérapeutique"

professeur bonjour oui bonjour bon tout marchait bien ce matin c'est parfait professeur karine lacombe lorraine désir est un produit qui fait partie d'un traitement qui fait partie des traitements qui sont suivis dans l'essai discovery et ses européen c'est bien cela un oui oui tout à fait c'est un antiviral qui fait partie des cinq groupes de traitement qui sont analysés dans l'essai discovery évidemment pris connaissance de ce que dit le dr fauci aux états unis est ce que vous partagez alors c'est vrai qu'on avait déjà eu des résultats préliminaires il ya quelques semaines sur un dans une dans un essai thérapeutique mais pour lequel il n'y avait pas de groupe contrôle c'est à dire que tous les patients avaient reçu du rem des civières donc on pourrait pas comparer un groupe sans traitement j'en avais déjà un signal assez positif alors effectivement ces résultats sont plutôt là pour confirmer que cet antiviral marche sur la partie virale de la maladie en revanche ce que montre cet essai c'est qu'il n'y a pas d'impact sur la mortalité probablement parce que certains patients sont traités trop tard au moins il n'y a déjà plus de virus mais plutôt au moment où il rentre dans la phase inflammatoire qui fait tout le pronostic et jaur hâtive de l'infection donc que c'est prometteur à vos yeux une première oui c'est prometteur c'est probablement une des molécules qui va falloir utiliser mais dans un arsenal thérapeutique on n'est pas sûr qu'il peut pour traiter les patients les plus graves un seul traitement suffisent ce sera probablement une association de médicaments des médicaments pour tuer le virus mais également des médicaments pour contenir la réaction inflammatoire immunologique trop ménard prometteur dites vous mais pourtant la revue médicale the lines est qui et qui fait autorité a publié les résultats décevant d'une autre étude plus petite chinoise menée également comparaison avec un placebo les malades traités avec lauren désir n'avait pas fait mieux que ceux traités par placebo alors là aussi ça dépend complètement de ce qu'on appelle le critère de jugement c'est à dire que dans l'essai chinois le critère de jugement savait aussi avait été la mortalité donc effectivement ça ne faisait pas mieux laisser américain ne dit pas non plus qu en terme de mortalité c'est mieux il dit simplement que les patients qui ne meurent pas guérissent un peu plus vite que les autres donc comme c'est pour ça que ça ne va pas être la panacée non plus c'est vraiment un traitement qui va s'ajouter à d'autres molécules condom on espère