Société : pour ou contre le pass sanitaire ?

le message reste le même vacciné vous c'est la seule solution pour endiguer cette épidémie absolument c'est la seule solution est pour les gens qui auraient encore des doutes il suffit de regarder ce qui se passe actuellement aux antilles où seulement 20% de la population ont été vaccinés et on a vu le désastre que ça produit si on compare avec la métropole où les gens étaient vaccinés à 60 65 % on voit que on a quand même évité malgré une circulation très importante du virus on a évité grâce à la vaccination des hospitalisations et des séjours en réanimation même si les séjours en réanimation sont passés au dessus de 1000 actuellement mais incontestablement il ya quoi photo la vaccination protège des cas graves il faut une fausse vaccinés oui il ya un enjeu à la fois individuel et collectif absolument parce qu'on a bien vu que le système hospitalier cet été n'a pas été débordée malgré les vacances qui était bien méritée pour les pour les soignants qui depuis maintenant bientôt deux ans sont sûres sont sur la brèche et sont plus les puiser et impérativement il faut vacciner il faut aussi que les enfants qui arrivent à l'école là qui sont à l'école maintenant se vaccine quand on est vaccinés on contamine - les autres on peut décontaminer malgré tout mais on prend hamid - les autres et si on a dû renoncer à cette fameuse immunité collective donc nous rêver on a avec une vaccination importante on a une immunité protectrice qui évite les hospitalisations et qui évite et séjour en réanimation donc le message c'est vacciner nouvelle est selon vous pourquoi il ya encore des personnes qui doutent qu'ils sont réticentes à se faire vacciner ont dû à un manque de repères sur sur la parole sur la confiance on voit on voit qu'il y a des personnes qui hésitent à se faire vacciner parce qu'ils ont peur on voit aussi que parmi les gens qui défilent actuellement contre le pass salutaire ils sont il ya beaucoup de personnes qui sont contre les contrôles mais parmi les gens qui défilent actuellement il ya des gens qui sont vaccinées donc les le le nombre des manifestants ne reflète pas les gens qui sont contre la vaccination beaucoup de gens qui défilent sont contre le pass annie terre et puis il y en a quelques-uns qui ont dans ces périodes électorales ces périodes préélectorales des arrière pensées politiques et on ne peut pas l'empêcher mais vous comprenez le doutes de certains sur sur ce vaccin le fait qu'il soit sorti aussi aussi vite alors que d'autres maladies on cherche encore un remède non c'est à dire que ces vaccins ces vaccins arn messager qui sont sortis très rapidement c'est des vaccins qui qui existait depuis un moment la technique et d'exister depuis un moment mais il faut savoir que là il ya eu des moyens considérables qui ont été mis tour la fabrication de ce vaccin et les phases de mise sur le marché du vaccin ont totalement été respectée alors parmi les anti mac il ya des gens qui disent que c'est une une autorisation temporaire de mise sur le marché on voit bien que ce qui se passe aux etats-unis où maintenant l'autorisation est devenu complètement définitive mais tous les laits des toutes les étapes de sûreté de fabrication du vaccin ont été respectées et mêmes on voit aussi que les réticences il y avait les reconversions qui re qui disait que il me fallait vacciner les femmes enceintes que dans le dernier sommet en un trimestre de vaccination là maintenant il n'y a eu aucune restriction on peut vacciner les femmes enceintes dès le début de la grossesse donc incontestablement il ya une sécurité sur le vaccin et et ça devrait lever les restrictions pour ceux qui craignent encore de vacciner leurs enfants l'idéal c'est de se renseigner à la source auprès du corps médical en rien ne remplace le la discussion avec le médecin traitant vous avez quand quand vous avez des patients qui font confiance à leur médecin depuis depuis des années et qu'on leur dit que bon incontestablement le le bénéfice risque est largement en faveur de la vaccination ils nous font confiance et on voit la nécessité de s'appuyer enfin sur les sur les médecins traitants ce qui n'a pas été clair au début il faut lui selon vous docteur la vie redeviendra normal quand l'ensemble de la population sera vaccinée qu'est ce qui peut nous faire sortir de cette crise on mettra certainement le gie dans mal c'est à dire que l'on dira au cinéma on dira au théâtre sans doute en boîte de nuit on ira au restaurant etc mais mais je pense que le port du masque pendant un moment va encore être être important et va être utile et même dans les lieux clos je pense qu'il faut aussi qu'on s'adapte qu'on modifie le larchitecture des endroits publics notamment pour ce qu'on soit équipé en currie fille 14 heures qui justement permettent la levée du masque réduisent la circulation du virus est tout ce qui réduit la circulation du virus est une bonne chose est que ce soit les capteurs de co2 qui permet d'alerter pour renouveler l'air ou les purificateurs d'air il est capital que quand soient équipés et que l'on fasse attention à ce que tous les lieux qui vit dans son équipe et les écoles les restaurants les salles d'attentes les petits commerces eh bien merci beaucoup jean paul avoir été avec nous pour évoquer les enjeux de la vaccination merci infiniment merci à vous