Coronavirus: quand le gouvernement français déconseillait le port de masques | AFP

sur ces masques de disposons de stock stress de stocks stratégiques à la fois dans les hôpitaux et à la fois dans un très grand nombre de cabinets libéraux est à la fois dans un grand nombre de services de l'état qui nous permettent de faire face à la demande je le répète nous n'avons pas de malade ce soir sur le territoire national il n'y a donc aucun problème d'accès à ces masques pour toutes celles et ceux qui en ont besoin la commande permettra de rêver on masque je le redis il est fondamental que les personnes qui ne sont pas malades qui ne correspond pas aux critères retenus et qui ne se sont pas vus indiquer le port d'un masque n'aille pas chercher des masques d'une manière ou d'une autre parce qu'ils sont importants pour celles et ceux qui en ont besoin la dea s'agissant des masques nous disposons de toutes les expertises scientifiques suffisantes à ce stade recommandations de la société française d'hygiène hospitalière de santé publique ainsi que des publications internationales de renom qui atteste d'une efficacité équivalente faso couronne un virus des masques dits ffp2 les masques à haut niveau de technicité et de l'usaj concomitant d'un masque chirurgical anti projections pour le patient et pour la personne qui est en face à savoir le soignant les masques s'agissant de l'utilisation des masques il s'agit d'une ressource rare il faut en être conscient et donc le respect des règles de bon usage est essentiel dans la situation actuelle j'insiste l'usagé du masque en population générale n'est pas recommandée et n'est pas utile des camions circulent en ce moment partout en france pour aller là où pour aller déposer des masques dans des pharmacies c'était l'engagement du président de la république lors de son allocution télévisée donc dès ce soir et jusqu'à jeudi cette distribution de masques dans les officines aura lieu et permettra en priorité aux professionnels de santé de pouvoir être pourvus un masque et donc d'être ainsi protéger les français ne pourront pas acheter de masse dans les pharmacies parce que ce n'est pas nécessaire quand on n'est pas malade sa c'est là nous avons une gestion parcimonieuse de ces masques avec une priorité qui est apporté aux soignants pour ses masques il y a eu récemment quelques difficultés logistiques je le reconnais bien volontiers mais depuis hier nous avons démasqué qui arrive dans les pharmacies et qui je le répète encore une fois sont à destination prioritairement des soignants